Youngtimer – Rover SD1 3500 (1976-86)

Présentée en juin 1976, la SD1 3500 a marqué le début d’une nouvelle génération de Rover, particulièrement sur le plan esthétique, car sa carrosserie rompait délibérément avec les formes sages des précédents modèles de la marque. La 3500 fut d’ailleurs récompensée au mois de janvier 1977 par un jury international composé de 48 journalistes spécialisés représentant 15 pays, qui lui attribuèrent le titre envié de « voiture de l’année ».  Sa ligne dessinée par David Bache était inspirée de la Ferrari Daytona. Elle était proposée à son lancement en plusieurs finitions dont la luxueuse Vanden Plas et dotée d’un V8 de 3500 cm3 développant 157 ch. En 1977, furent lancées les versions 2600 et 2300, dotées de 6 cylindres dérivant de ceux des Triumph 2500.

Aérodynamique et pratique :

Dès son apparition, la Rover 3500 se distingua par des solutions techniques originales et une silhouette extrêmement bien profilée bénéficiant d’un excellent coefficient de pénétration dans l’air. Cette limousine de prestige, classique dans sa conception (moteur avant-propulsion) fut la première voiture de cette classe à recourir à la solution très pratique du hayon permettant d’accéder au vaste coffre à bagages. La Rover SD1 fut restylée en 1982. Elle bénéficia de joncs cernant les phares, d’un spoiler à l’avant, d’une lunette arrière agrandie vers le bas et de nouvelles jantes en alliage (pour les versions Vanden Plas et Vitesse).

Une suspension classique :

Pour la suspension, les ingénieurs britanniques optèrent pour une solution simple mais très efficace. S’ils choisirent un système classique à l’avant (jambes McPherson), pour l’arrière, ils abandonnèrent le pont de Dion pour un essieu rigide. Il ne s’agissait pas pourtant d’un retour en arrière ; en effet, le pont était admirablement guidé par des bras de Watt, de longs leviers longitudinaux déchargeant les efforts antérieurs, ainsi que par une grosse barre de poussée centrale.

Les différents modèles : 

Elle était disponible en plusieurs motorisations : un 4 cylindres 2 litres équipé du moteur développant 101ch venant de l’austin Ambassador (version créée en 1982). Deux moteurs 6 cylindres en ligne d’origine Triumph de 2300 cm3 et 2 600 cm3 développant respectivement 125 et 138 ch, un V8 de 3 500 cm3 d’origine Buick de 157 ch, et un 4 cylindres diesel de 2400 cm3 équipée d’un moteur Turbo-Diesel italien développant 101 ch. Enfin, la « Vitesse », modèle sportif dont le V8 de 3500 cm3 à allumage électronique développait environ 193 ch. Pour la petite histoire, John Steed (Patrick Macnee) en conduisait une jaune clair dans la série The New Avengers, datant de 1976.

En collection, préférez la version 3500 équipée du célèbre moteur Buick qui est le seul à être fiable.

Caractéristiques Techniques : 

Moteurs : 4 cylindres en ligne, 6 cylindres en ligne et V8 ; Position du moteur : Longitudinale avant ; Cylindrée : De 2000 à 3500 cm3 cm3 ; Puissance maximale : De 101 à 193ch ch DIN.
Transmission : Arrière ; Boîte de vitesses : Manuelle 5 vitesses ou automatique 3 vitesses.
Châssis – Carrosserie : Berline 5 portes.
Dimensions : Longueur : 4700 mm ; Largeur : 1770 mm ; Hauteur : 1380 mm.

Prix du modèle neuf en 1983 : 117.900 F soit 38.945 € avec 116% d’inflation.

Cote actuelle : à partir de 4000 € pour une 3500.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *