Youngtimer – Venturi 260 (1989-96)

Venturi Automobiles est une marque automobile française créée en 1984 à Cholet (Maine-et-Loire) par deux ingénieurs, Claude Poiraud et Gérard Godfroy, anciens salariés de la société Heuliez, qui décidèrent de se lancer dans la construction de modèles sportifs. Le premier Coupé présenté en mai 1986 fait 200 ch et utilise le 2,5 litres V6 PRV Turbo. L’architecture reprend le positionnement classique du moteur central arrière.

La 260, un coupé haut de gamme :

Pour le Coupé 260 commercialisé à partir de 1989, la motorisation passe de 200 à 260 chevaux par rapport au coupé initial. Construits à 188 exemplaires, les 260 ont été déclinés en quatre versions. La finition est haut de gamme avec la direction assistée, la climatisation, les sièges en cuir à commande électrique, le tableau de bord en bois, la peinture métallisée et la radio de série.

Les différents modèles : 

Le Coupé MVS 260 SPC : (sans pot catalytique), produite à 60 exemplaires entre 1989 et 1990. Renommée Venturi Coupé 260 SPC en 1989, à la suite du changement du nom de la marque.

Le Coupé 260 APC : Un an plus tard sort la Venturi Coupé 260 APC (avec pot catalytique), produite à 70 exemplaires entre 1990 et 1996, l’installation d’un pot catalytique étant devenue obligatoire pour tous les véhicules de plus de 2 litres de cylindrée. Extérieurement, elle est identique à la 260 SPC.

Le Coupé 260 Atlantique : La Venturi Coupé 260 Atlantique a été construite en 1991 à 25 unités. C’est une version allégée de la Venturi Coupé 260, dans laquelle certains éléments de confort intérieur du modèle d’origine ont été allégés ou remplacés afin d’améliorer la rapport poids/puissance grâce à un gain de 165 kg. Les sièges électriques en cuir d’origine ont fait place à des sièges baquets Recaro recouverts d’un cuir synthétique très léger, le carbone a remplacé le bois sur le tableau de bord, l’isolation sonore a été réduite au strict minimum, la roue de secours a été enlevée et la climatisation a été supprimée mais elle reste cependant en option. La tôle du châssis est plus fine et a été perforée par endroits.

Le Coupé 260 LM : La Venturi Coupé 260 LM a été produite à 33 exemplaires entre 1994 et 1996. Elle est lancée à la suite des bons résultats de la Venturi 500 LM. Le véhicule se distingue par le remplacement des jantes classiques par des jantes OZ Racing de 17 pouces blanche, des sièges baquets Recaro, la possibilité de bénéficier d’un tableau de bord en carbone et un monogramme 260 LM apposé sur les côtés et l’arrière de la voiture.

La Venturi Transcup 260 : est réclamée par la clientèle suite au succès de la Transcup 200. Elle fait son apparition en 1990. Elle a été produite à 17 exemplaires jusqu’en 1995. Avec ses 260 ch, c’est le cabriolet le plus puissant de la gamme. Durant son existence, la Transcup 260 était la voiture française la plus chère du marché.

En proie à des difficultés financières, la marque sera vendue en 2000 à des investisseurs monégasques. Gildo Pallanca Pastor, le président, a choisi, dès l’acquisition de Venturi, d’opérer un véritable virage stratégique pour relancer l’entreprise : développer des véhicules de sport électriques. En 2016, la Venturi VBB-3 est devenue la voiture électrique la plus rapide du monde en atteignant une vitesse de pointe de 576 km/h. Le record a été établi aux Etats-Unis dans l’Utah, sur le lac salé de Bonneville.

Caractéristiques Techniques : Voir brochure ci-dessous.

Prix du modèle neuf en 1991 : 488.000 F soit 111.084 € avec 49,3% d’inflation.

Cote actuelle : à partir de 50.000 €.

Photo haut de page : Coupé 260 Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *