Youngtimer – BMW Z1 (1988-91)

Contrairement aux apparences, la Z1 (Z pour Zunkunf, l’avenir) n’était pas un gadget mais la résultante de trois années de recherche au sein du département avancé de la firme de Munich, le BMW Technic GMBH, un bureau d’étude affranchi des préoccupation commerciales qui choisi ses propres sujets et met en chantier les plus innovateurs. La Z1 était donc un exercice de style, une vitrine technologique mettant en avant un savoir-faire en matière de voiture ludique en innovant tant sur le choix des matériaux que sur la conception des portes escamotables.

Cheveux au vent, genoux à l’air :

La Z1 est un roadster, c’est à dire une deux places avec coffre et capote. Mais elle va plus loin en offrant des portes escamotables à commande électromécanique. On peut, indifféremment, conduire le coude à la portière et les genoux à l’air. Le problème de rigidité lié aux cabriolet a été abordé de front par l’utilisation de matériaux et de solutions ultra-sophistiquées. Ainsi, le châssis monocoque, galvanisé à chaud, est collé et vissé sur un plancher en composites. Un tube d’acier intègre parfaitement le cadre du pare-brise pour relier et rigidifier l’ensemble sur lequel sont boulonnés les 16 panneaux en termoplastique constituant la carrosserie (à l’exception des capots en fibre de verre-époxy-mousse).

Une bonne mécanique : 

L’ensemble mécanique est repris de la BMW 325 i [E30], hormis le train arrière multibras. Le moteur est l’excellent 6 cylindres 2,5 litres de 170 ch, onctueux et souple jusqu’à 4000 tr/mn, et sportif au delà. Bien campée sur ses pneus 225/45 VR 16, la Z1 se révèle une vrai GT et ajoute les avantages du cabriolet. Les études aérodynamiques ont été si bien menées que l’on ressent à peine les remous d’air. Tenue de route et fidélité de cap sont irréprochables, la motricité exemplaire, la direction et le freinage au diapason et les performances excellentes, supérieures à 220 km/h. Ses seuls défauts : les rapports de la boîte sont trop longs et la direction trop démultipliée.

De 1988 à 1991, la BMW Z1 fut produite à 8000 exemplaires.

Caractéristiques techniques : 

Moteur : M20 de E30 325i, 6 cylindres, 12 soupapes ; Position du moteur : Longitudinale centrale avant ; Cylindrée : 2494 cm3 ; Puissance maximale : 170 ch à 5800 tr/min ; Couple maximal : 221 Nm à 4300 tr/min.
Transmission : Propulsion ; Boîte de vitesses : Manuelle 5 rapports.
Poids et performances : Poids à vide 1250 kg ; Vitesse maximale : 225 km/h ; Accélération : 0 à 100 km/h en 8,6 s ; Consommation mixte : 12,6/9,5/6,7 L/100 km.
Carrosserie : Roadster 2 portes.
Suspensions : Triangles superposés ; Ressorts hélicoïdaux ; Amortisseurs hydrauliques.
Direction : à crémaillère.
Freins : Disques ventilés 260 mm + ABS
Dimensions : Longueur : 3920 mm ; Largeur : 1690 mm ; Hauteur : 1277 mm.
Prix du modèle neuf en 1989 : 366.700 Francs soit 89.481 € avec 60% d’inflation.
Côte actuelle : à partir de 40.000 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *