Youngtimer – Aston Martin Virage (1988-96)

Les Aston Martin ont longtemps été des voitures essentiellement sportives. Associée à la compétition automobile, la firme de Newport Pagnell s’est tournée peu à peu vers la construction de voitures de très grand luxe, sans parvenir à trouver une clientèle autre que celle de gens très fortunés attachés à une certaine tradition britannique.

Vivre ou survivre ?

Après la disparition de David Brown, qui fut sans contestation possible à l’origine des plus beaux succès de la marque, la firme connut des aventures diverses. Reprise par Victor Gauntlett en 1980, 75% des actions fut acquis en 1984 par les Livanos, une famille d’armateurs grecs, puis devant les difficultés de vente des voitures, le groupe Ford racheta leurs parts en 1987, puis acquit la totalité des actions d’Aston Matin en 1993. Les modèles ne changèrent pas beaucoup durant cette période et la vieille DBS V8, née en 1967, ne fut remplacée qu’en 1988 par un tout nouveau modèle, la Virage, qui fut présentée au salon de Birmingham de la même année. Son moteur V8 était celui dela DBS modernisé, avec notamment 32 soupapes au lieu de 16. La culasse du moteur avait été conçue par Callaway, et l’injection par Weber. La version Vantage fut également reprise, l’adjonction de deux compresseurs permettant de faire monter la puissance à 550 ch.

Un luxe copieux :

Avec l’apparition de l’Aston Martin Virage, la marque délaissait le style des carrosseries italiennes et le dessin anglais reprenait le dessus. Mais la voiture conservait toute la qualité de la fabrication à la main et les meilleurs matériaux entraient dans sa construction. Elle avait quand même un peu perdu la grâce des modèles précédents pour prendre un certain embonpoint qui par la même occasion augmentait les chiffres de consommation. Mais la Virage était quand même un formidable exercice de style exécuté par un groupe de fanatiques de la marque. La carrière de la voiture se termina en 2000, celle-ci étant remplacée par la Vanquish équipée d’un V12 de 5,9 litres.

Caractéristiques Techniques :  

Moteur : V8 5.3L, 32S ; Cylindrée : 5341 cm3 ; Puissance : 300 ch DIN à 6000tr/mn ; Transmission : Propulsion.
Boîte de vitesses : Manuelle 5 rapports ; Automatique 4 rapports.
Châssis – Carrosserie : Coupé ou cabriolet 2 portes.
Suspensions : AV roues indépendantes ammortisseurs hydrauliques barre stabilisatrice. AR pont de Dion.
Poids : Données constructeur : 1790 kg.
Performances : Vitesse maxi : 250 km/h ; 1000 m DA: 27″6″ ; 0 à 100 km/h: 6″.
Consommation : Moyenne : 16,2 l/100 Km.
Dimensions : Longueur : 4735 mm ; Largeur : 1855 mm ; Hauteur : 1330 mm ; Empattement : 2610 mm.
Côte actuelle : à partir de 50.000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *