Oldtimer – Peugeot 404 Cabriolet (1962-69)

C’est en octobre 1961 qu’a été dévoilé au Salon de Paris le cabriolet Peugeot 404. Lancé plus d’un an après la berline, ce dernier  confirmera les liens étroits existant entre la firme de Sochaux et le carrossier Pininfarina qui accèdera aussi au rôle de sous-traitant avec cette nouvelle décapotable haut-de-gamme.

Le premier cabriolet français équipé d’un moteur à injection :

Élégant et classique, le cabriolet 404 profitera d’une caisse et d’une finition spécifiques. Assemblé à façon, selon un processus semi artisanal, son prix de vente atteindra deux fois celui de la berline de base. Dès le mois de mars 1962, le cabriolet pourra recevoir en option un moteur à injection Kugelfisher, la puissance passant de 72 à 85 ch. Au mois d’octobre de la même année, sera présenté un coupé étroitement inspiré du style du cabriolet.

La Peugeot 404 était une voiture confortable dotée d’une bonne tenue de route. Par contre le freinage était constitué de quatre économiques tambours, qui plus est, sans assistance, ce qui est courant à l’époque. Peugeot équipera ses modèles avec des tambours assistés thermostables à partir de 1964, assortis de jantes ajourées. Ces freins sont d’une très grande efficacité mais d’un entretien pointilleux, et ils seront finalement remplacés en 1968 seulement, par des freins avant à disques déjà utilisés par la plupart des constructeurs.

Si la 404 reste, à l’instar des précédentes Peugeot 203 et 403, une propulsion à essieu arrière rigide et levier de vitesse au volant, elle adopte désormais des ressorts de suspensions avant hélicoïdaux (ressorts en spirale) à la place du traditionnel ressort transversal à lames présent depuis la 201.

Plus de 10.000 exemplaires vendus : 

Les cabriolets et coupés 404 suivront fidèlement l’évolution technique de la berline, mais leur silhouette ne connaîtra qu’un minimum de retouches : en 1964, nouveaux clignotants avant rectangulaires, et en 1967, nouveau masque avant avec jupe intégrée et feux longue portée dans la calandre. Bien accueilli par la clientèle, en dépit de son prix élevé et de ses performances moyennes, le cabriolet 404 sera produit à 10.388 exemplaires entre 1961 et 1969, date à laquelle il cèdera la place au cabriolet 504, conçu lui aussi par Pininfarina.

Caractéristiques Techniques : Voir brochure ci-dessous.

Prix du modèle neuf : 24.000 F en 1969 soit 29.000 € avec 691% d’inflation.

Côte actuelle : à partir de 35.000 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!