Film – Métal Hurlant (1981)

La revue :

A l’origine, Métal Hurlant était un magazine de bande dessinée créé dans les années 70 par Dionnet, Moebius et Druillet et édité par Les Humanoïdes Associés de janvier 1975 à juillet 1987, puis de juillet 2002 à octobre 2004, avec un ultime numéro en 2006. Créé sous l’impulsion de Jean-Pierre Dionnet, son rédacteur en chef de 1975 à 1985, Métal Hurlant apparaît comme une des revues majeures de la presse adulte, « un véritable laboratoire d’où sont sortis quelques chefs-d’œuvre et un bon nombre de grands noms de la bande dessinée contemporaine». La revue de bande dessinée américaine Heavy Metal, dont le premier numéro est paru en avril 1977, est à l’origine une version américaine de Métal Hurlant, bien que l’équipe rédactionnelle française n’y ait jamais été directement impliquée. Heavy Metal a directement inspiré deux films : Métal Hurlant (Heavy Metal, 1981) et Heavy Metal 2000 (1999) ainsi qu’une série télévisée : Metal Hurlant Chronicles (2012). Métal hurlant, quant à lui, a inspiré directement ou indirectement l’esthétique de nombreuses œuvres graphiques, littéraires ou cinématographiques (Mad Max, Alien, Blade Runner, le Cinquième Élément, etc.).

Le film :

Le film a été fait dans l’urgence, la création des différentes histoires réparties entre plusieurs studios d’animation, ce qui explique leur inégalité quant aux qualités graphiques. Ce qui rend ce long-métrage datant de 1981 fascinant, c’est l’utilisation ingénieuse de multiples techniques précédant l’essor extraordinaire des possibilités de l’informatique. Des objets grandeur nature, comme une Corvette, des modèles réduits, comme un avion B-17, ou des paysages désertiques ont été filmés et intégrés aux dessins. Une caméra multiplane de cinq mètres a été utilisée pour donner de la profondeur de champ à des scènes aériennes qui conservent, malgré leur caractère un peu daté et maladroit, un charme poétique certain. La musique apporte beaucoup au film, que ce soit le thème lyrique et envoûtant d’Elmer Bernstein, ou les morceaux de rock de groupes réputés de l’époque tels les Black Sabbath, Blue Oyster Cult, Cheap Trick, Donald Fagen, Sammy Hagar, Journey, Nazareth, Stevie Nicks, Riggs et même Trust. C’est d’ailleurs la bande originale qui a retardé pendant des années la commercialisation du film en vidéo, pour une question de droits d’auteurs.

La « Machine » à rêver :

Métal hurlant (Heavy Metal) est un film d’animation canadien de Gerald Potterton, produit par Ivan Reitman et Leonard Potterton, sorti en 1981. Il se compose d’une suite d’histoires reliées par un thème : toutes mettent en scène le pouvoir maléfique et les méfaits d’une immonde sphère lumineuse verte, le Loc-Nar. Sur ce fil conducteur se greffent l’humour et la dérision des auteurs du Métal hurlant des années 1980. La jaquette de la cassette vidéo de l’époque le présente ainsi: « Dans le passé, le futur, sur la terre et dans l’au delà, il est le seul à connaître son véritable ennemi. Il est le seul à pouvoir le trouver. C’est l’histoire de Métal Hurlant ».

Voir sur YouTube : « Heavy Metal – Original 1981 Trailer « 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *