Rétroactu 1967 – Émission TV : Les dossiers de l’écran (1967-91)

Quelques évènements de l’année 1967 :

27 janvier : Accord international sur l’espace, entré en vigueur le 10 octobre de cette même année sous forme de traité.
18 février : Mort de Robert Oppenheimer (physicien américain).
18 mars : Naufrage du Torrey Canyon, premier grand accident pétrolier.
29 mars : Lancement à Cherbourg du premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) français : le Redoutable.
6 avril : Georges Pompidou se succède à lui-même comme Premier ministre.
7 avril : Premier vol de l’hélicoptère Aérospatiale Gazelle SA 340;
livraison du premier lingot d’uranium très enrichi (90 %) de l’usine de Pierrelatte.
8 avril : Nouveau gouvernement Pompidou. Jacques Chirac secrétaire d’État chargé de l’emploi.
19 avril : Mort de Konrad Adenauer (homme politique allemand).
12 mai : “Blow up” d’Antonioni, obtient la Palme d´Or au festival de Cannes.
15 mai : Décès d’Edward Hopper (peintre et graveur américain). Fin du Kennedy Round dans le cadre du GATT. Cinquante nations représentant 80% du commerce mondial parviennent à un accord dans la nuit. L’acte final est signé le 30 juin à Genève par 46 pays. Il décide la baisse des tarifs douaniers de 36 % à 39 % de certains produits industriels.
25-27 mai : Émeutes en Guadeloupe ; les affrontement entre gendarmes et manifestants auraient fait 87 morts.
5-10 juin : Guerre des Six Jours (troisième guerre israélo-arabe).
10 juin : Mort de Spencer Tracy (acteur américain).
26 juin : Décès de l’actrice Françoise Dorléac.
29 juin : Mort de l´actrice américaine Jayne Mansfield.
17 juin : Première bombe H chinoise.
6 juillet : Guerre du Biafra.
17 juillet : Mort de John Coltrane (saxophoniste et compositeur de jazz américain).
24 juillet : Discours de Charles de Gaulle en visite officielle à Montréal depuis le balcon de l’hôtel de ville : «Vive le Québec libre !».
15 août : Mort de René Magritte (peintre surréaliste belge).
1er octobre : Diffusion du premier programme en couleur à la TV française.
9 octobre : Mort de Che Guevara au hameau de La Higuera en Bolivie. Capturé la veille, il est abattu de deux rafales par un sergent de l’armée bolivienne. Ernesto “Che” Guevara avait installé quelques années auparavant un foyer (foco) de guérilla révolutionnaire dans la précordillère andine. Le lendemain, les soldats populariseront l’évènement en se faisant photographier par le reporter de l’agence UPI autour du cadavre à demi-dénudé étendu sur un brancard. Cette photo, où le Che porte cheveux longs et barbe, fera beaucoup pour sa légende ; la ressemblance avec le « Christ au tombeau » peint par Andrea Mantegna en 1490 est frappante de similitude.
Décès d’André Maurois (écrivain français).
14 octobre : Décès de Marcel Aymé (écrivain français).
21 octobre : Manifestation du Pentagone contre la guerre du Viêt Nam.
26 octobre : Couronnement du Shah d´Iran.
11 décembre : Concorde OO1 premier prototype dévoilé, et premier vol en 1969.
19 décembre : France : L’Assemblée vote la loi Neuwirth sur la contraception (qui sera signée sous Pompidou) : «Laissez la France à la bagatelle» (de Gaulle).

Émission TV : Les dossiers de l’écran (1967-91) :

Les Dossiers de l’écran est une émission de télévision française créée par Armand Jammot et dont le présentateur fétiche fut Alain Jérome. Elle fut diffusée sur la deuxième chaîne de l’O.R.T.F. puis sur Antenne 2 du 6 avril 1967 au 6 août 1991. Sa programmation est hebdomadaire jusqu’en 1981. En 1982, elle est programmée mensuellement (le premier mardi du mois) puis deux fois par mois à partir de la rentrée 1987.

Émission de débat de société faisant suite à la diffusion d’un film thématique, son générique, tiré de Spirituals for string choir and orchestra de Morton Gould, reste dans les mémoires.

L’émission comprenait, en première partie la diffusion d’un film (auparavant choisi par Guy Darbois) en rapport avec la thématique de la soirée, suivi d’un débat en direct avec divers invités. Les téléspectateurs avaient la possibilité de poser des questions par l’intermédiaire de SVP, c’est Guy Darbois qui collectait et triait ces questions avant de les proposer à l’animateur.

L’émission fit l’objet d’une parodie à la fin du film Papy fait de la résistance (1983), où Alain Jérôme joue son propre rôle de présentateur de l’émission, débordé par ses invités déchainés.

Lien

Voir sur Dailymotion et YouTube : “Les dossiers de l’écran Armand Jammot 1968” ; “Culte: Les 1ères images de la télévision couleur en France le 01/10/1967 | Archive INA” par Ina Culte

Rétroactu 1984 – Émission TV : Top 50 (1984-2015)

Quelques évènements de l’année 1984 :

22 janvier : Manifestation à Bordeaux pour la défense de l’enseignement catholique.
26 janvier : Loi Savary sur l’enseignement supérieur et l’enseignement secondaire, visant à fusionner public et privé. Violente opposition des écoles catholiques.
8 février : Ouverture des jeux olympiques d´hiver à Sarajevo, Yougoslavie.
26 avril : Mort de Count Basie (pianiste et chef d’orchestre de jazz américain).
8 mai : L’URSS annonce son intention de boycotter les jeux olympiques de Los Angeles, suivie par quatorze nations du bloc de l’Est.
24 mai : L’Assemblée nationale adopte la réforme Savary sur l’enseignement privé.
6 juin : Assaut sur le Temple d’Or d’Amritsar, en Inde.
7-9 juin : Sommet du G7 à Londres. Il encourage « les parties à rechercher un règlement pacifique et honorable » dans le conflit Iran-Irak.
29 juin : La Polynésie française devient un territoire d’outre-mer. Le 29 juin est un jour férié dans cette collectivité française d’outre-mer.
11 juillet : Le prix de l’essence augmente d’une nouvelle taxe de 22 centimes pour financer la Caisse nationale de l’énergie. Dès 1986, cette taxe sera intégrée dans la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP). Le ministère du redéploiement industriel assure que cette nouvelle taxe servira à financer les économies d’énergie et non pas le déficit du budget de l’État. Le nouvel impôt devrait rapporter, selon le ministère des finances environ 17 milliards de francs de recettes fiscales supplémentaires.
17 juillet : Démission de Alain Savary, ministre de l’éducation nationale, puis de tout le gouvernement Mauroy.
19 juillet : Jacques Delors est nommé président de la Commission européenne.
5 août : Mort de Richard Burton (acteur britannique).
6 septembre : France : le PCF quitte la majorité. Vote du statut d’autonomie interne pour la Polynésie française.
15 octobre : L’évêque sud africain Desmond Tutu devient Prix Nobel de la paix.
16 octobre : Grégory Villemin, un petit garçon de 4 ans, est retrouvé mort dans la Vologne.
19 octobre : Décès de Henri Michaux (poète et peintre français d’origine belge).
21 octobre : Décès de François Truffaut (cinéaste français).
31 octobre : Mort d’Indira Gandhi (femme politique indienne).
4 novembre : Naissance de Canal+ et 1er Top 50.
16 novembre : Le nombre de chômeurs dépasse 2,5 millions.
18 novembre : Élections et affrontements en Nouvelle-Calédonie.
2-3 décembre : Catastrophe de Bhopal. Un gaz extrêmement toxique, l’isocyanate de méthyle, s’échappe d’une usine de pesticides Union Carbide. Cette catastrophe est la catastrophe industrielle la plus grave jamais connue.
31 décembre : Les États-Unis se retirent de l´UNESCO.

Émission TV : Top 50 (1984-2015) :

Le Top 50 est un hit-parade, le seul classement officiel des ventes de singles en France, diffusé du 4 novembre 1984 au 3 septembre 1993 sur Canal+. Véritable institution, sa notoriété est due à l’émission de télé qu’en fit Canal+ de 1984 à 1993.

Véritable institution, sa notoriété est due à l’émission de télé qu’en fit Canal+ de 1984 à 1993. C’est Philippe Gildas, alors directeur d’Europe 1, qui prend l’initiative du classement, avec l’aide de Pierre Lescure, directeur général de Canal+, et d’Etienne Mougeotte, alors patron de la rédaction de Télé 7 jours. Au départ en 1984, Nielsen, spécialiste des relevés de ventes en hypermarchés, relevait manuellement les différences de stock dans les bacs et non pas les sorties caisse, Ipsos s’occupant des disquaires. Ce n’est qu’à partir de 1988 que la distribution s’informatise, et que les méthodes de classements s’affinent. Depuis 1993, c’est Ifop qui réalise les enquêtes hebdomadaires.

Le Top 50, a connu différentes époques, à la télé, en radio, en presse et sur Internet. Marc Toesca popularise l’émission sur Canal+ et en est resté l’animateur emblématique. Il ouvre l’antenne en disant « Salut les p’tits clous ». « P’tits clous » car Marc Toesca recevait du courrier adressé à Marteau Esca.

Le Top 50 fut aussi diffusé de janvier à mai 1985 sur Antenne 2. Puis, en 1995 sur France 2, de 2000 à 2002. Sur TF6. De 2002 à 2014 et en novembre et décembre 2015 sous le nom de My Top 50 sur MCM.

Voir sur YouTube : “TOP 50 1984 1985 1986 Extraits” par TheBENOITNEDELEC ; “20h Antenne 2 du 21 octobre 1984 – François Truffaut est mort | Archive INA” par Ina Actu

 

Émission TV – Numéro 1 (1975-82)

Les époux Carpentier, Maritie (1921-2002) et Gilbert (1920-2000), produisaient des émissions de variété, radiodiffusées, puis télévisées dès 1960, qui furent très populaires dans la Francophonie des années 1950 aux années 1990. L’une de leurs dernières, Numéro 1, qui fut diffusée sur TF1 de 1975 à 1982, n’était pas présentée par des animateurs mais par les chanteurs eux-mêmes, et fut l’occasion de duos de stars de la chanson française de l’époque.

La radio (1950-60) :

À partir des années 1950, Maritie et Gilbert Carpentier se voient confier la réalisation de plusieurs émissions radiodiffusées, qui deviennent vite populaires. Sur Radio Luxembourg, ils ont la responsabilité de six émissions : « L’heure musicale », « Le Club des Vedettes » (animé par Maurice Biraud), « Musique à la Clay » (présentée par Philippe Clay), « Les contes de l’aigle », « L’heure exquise » (animée par Anne-Marie Carrière) et « Le miroir aux Étoiles » animé chaque dimanche par un artiste différent.

La TV (1960-1989) :

À partir de 1960, après une proposition du directeur des variétés de l’ORTF, Maritie et Gilbert Carpentier se tournent vers la télévision. Ils créent d’abord des émissions avec leurs amis Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, tournées en direct et diffusées sur l’ORTF. L’année suivante, en 1961, ils créent une émission régulière, La Grande Farandole, qui durera jusqu’en 1967. De nombreux amis les rejoignent alors, parmi lesquels Jean Poiret, Michel Serrault, Jacqueline Maillan et Jean-Claude Brialy. Pour bon nombre d’entre eux, c’est le point de départ d’une carrière nationale. À partir de 1963, il conçoivent les émissions Sacha Show, où Sacha Distel fait office de présentateur de variétés. Les Sacha Show deviennent vite très populaires et seront diffusées pendant huit ans.

Les années 1970 leur sont prolifiques. Après des spectacles ponctuels rencontrant toujours le succès, ils créent en 1972 une émission télévisée hebdomadaire à grand spectacle : les Top à…, inspirée des émissions américaines de variété et diffusée sur la deuxième chaîne de l’ORTF. Les Top à… sont consacrés chaque semaine à un invité différent, autour duquel amis et artistes se succèdent pour chanter, danser et jouer la comédie. Les sketches et chansons interprétés sur le plateau sont souvent des inédits écrits spécialement pour l’occasion, parfois par Maritie Carpentier elle-même, ou par leurs amis Jean-Jacques Debout, Serge Gainsbourg ou Michel Berger.

Numéro 1 (1975-82) :

Numéro un est une émission télévisée française de variétés créée par Maritie et Gilbert Carpentier, et diffusée dans différents pays francophones de 1975 à 1982. En France, l’émission était diffusée en soirée, sur TF1. Chacune mettait en valeur un artiste différent, certaines dans de véritables comédies musicales écrites spécialement pour l’occasion.

Remplaçant Top à… à la suite de la dissolution de l’ORTF fin 1974, elle a été suivie par dans l’esprit de leur précédente émission par Formule un entre 1982 et 1985. Certaines de ces émissions sont régulièrement rediffusées sur  Melody TV et sur Paris Première.

Le concept :

L’originalité de ces émissions consistait dans le fait qu’elles n’étaient pas présentées par des animateurs mais par les chanteurs eux-mêmes. Maritie et Gilbert Carpentier avaient déjà expérimenté la formule avec Sacha Distel dans le Sacha Show de 1963 à 1971. Certaines vedettes à qui ils consacrent un Numéro un feront par la suite une carrière d’animateur à part entière, tels Karen Cheryl, qui présentera plusieurs émissions ensuite dont Vitamine en 1985 et Hugo Délire en 1992, ou Dave.

Les émissions Top à… et Numéro 1 réunissaient certaines semaines plus de 15 millions de téléspectateurs devant le petit écran et ont été diffusées dans 36 pays à travers le monde. Elles contribueront pour beaucoup à la popularité d’artistes tels que Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Jane Birkin, Georges Brassens, Petula Clark, Dalida, Joe Dassin, Carlos, Sacha Distel, Jacques Dutronc, Claude François, Serge Gainsbourg, France Gall, Chantal Goya, Johnny Hallyday, Serge Lama, Thierry Le Luron, Mireille Mathieu, Nana Mouskouri, Eddy Mitchell, Michel Sardou, Sheila, Alain Souchon ou Sylvie Vartan, entre autres.

La fin d’une époque (1983-90) : 

À partir du milieu des années 1980, la recomposition du paysage audiovisuel français, sa privatisation partielle et la nouvelle pression de l’audimat ne leur permettent plus de continuer des séries d’émissions hebdomadaires sur la première chaîne. Ils créent alors des émissions ponctuelles sur différentes chaînes pour des occasions spéciales (Elsa sous la neige, Patricia Kaas la voix de l’année, hommages à Dalida ou Claude François…). Durant l’été 1985 toutefois, ils créent la série Chapeau, et, de 1986 à 1989, la série Embarquement immédiat, des émissions de variété tournées à l’étranger, en extérieur, et diffusées régulièrement sur FR3 (aujourd’hui France 3).

En 1996, un hommage télévisuel leur est consacré, Top à… Maritie et Gilbert Carpentier, diffusé sur TF1 et présenté par Christophe Dechavanne. Ce sera la dernière et l’une de leurs rares apparitions télévisuelles. En 1998 ils produisent leur dernière émission avec un Show : Mes amis mes amours….mes emmerdes pour France 2.

Source

Voir sur YouTube : “INA | Duos de stars chez les Carpentier, la compil (1ère partie)” et “INA | Duos de stars chez les Carpentier, la compil (2ème partie)” par Ina Chansons

Rétroactu 1979 – Émission TV : Temps X (1979-87)

Quelques évènements de l’année 1979 :

1er janvier : L’ayatollah Rouhollah Khomeini, un homme politique iranien, arrive à Téhéran, en Iran et prend la tête de la révolution islamique de 1979.
7 janvier : Chute du régime de Pol Pot au Cambodge. Le 7 janvier est la fête nationale au Cambodge.
16 janvier : Départ du Chah d´Iran en exil.
19 janvier : Décès de Paul Meurisse (acteur français).
12 février : Décès de Jean Renoir (cinéaste français).
11 février : Victoire de la Révolution iranienne.
17 février – 16 mars : Guerre sino-vietnamienne.
26 mars : Traité de paix israélo-égyptien.
29 mars : Décès du chef d’orchestre de variétés Ray Ventura.
26 – 27 mars : Conférence de l’OPEP à Genève. Le prix du pétrole augmente de 10 %. Début du deuxième choc pétrolier. Les grèves dans l’industrie iranienne du pétrole stoppent les exportations iraniennes et déclenchent une seconde vague de panique chez les pays consommateurs, qui effectuent des achats de précaution. Le cours du baril de brut triple, de 12,70 à 36 dollars entre 1979 et 1980.
28 mars : Accident nucléaire à la centrale nucléaire de Three Mile Island aux États-Unis.
11 avril : Fin du régime d´Amine Dada en Ouganda.
11 juin : Décès de John Wayne (acteur américain).
09 juillet : La sonde spatiale américaine Voyager 2 passe à 500.000 km de Jupiter.
19 juillet : triomphe de la révolution sandiniste au Nicaragua.
23 juillet : Décès Joseph Kessel (écrivain et journaliste français).
25 août-8 septembre : L’ouragan David, l’un des ouragans les plus meurtriers de la seconde moitié du XXe siècle, fait plus de 2 000 victimes, principalement en République dominicaine.
27 août : Attentat de l’IRA provisoire qui coûte la vie à Lord Mountbatten.
1 septembre : Lancée le 06/04/1973, la sonde spatiale américaine Pioneer 11 atteint Saturne, puis se dirige ensuite vers les confins du système solaire.
4 novembre : Début de la crise des otages américains en Iran.
24 décembre : Guyane : 1er vol de la fusée Ariane à partir de la base spatiale de Kourou.
27 décembre : Intervention soviétique en Afghanistan, fin de la détente. La guerre entre procommunistes et maquisards islamistes dure dix ans et s’achève par le retrait unilatéral des soviétiques incapables de contrôler le pays.

Émission TV : Temps X (1979-87) :

Temps X est une émission de télévision française qui mêle science, science-fiction et culture populaire présentée par les frères Bogdanoff qui s’y mettent en scène habillés de combinaisons futuristes et évoluant dans un décor de vaisseau spatial (Franck Dubosc en est le pilote). C’est le premier magazine télévisé de science-fiction en France.

Évolution de l’émission : L’émission s’arrêtera le 2 janvier 1982, remplacée pendant un an par un autre magazine mensuel 2002 l’Odyssée du futur produit par la même équipe. Puis Temps X reprend et devient hebdomadaire, du 26 avril 1983 au 26 juin 1987. Le magazine dure 60 minutes, proposant une semaine sur deux des reportages, et l’autre semaine une série de science-fiction.

C’est grâce à cette nouvelle formule que les téléspectateurs découvriront des séries fantastiques, qui seront toutes des rediffusions, le budget de l’émission interdisant aux producteurs d’acquérir des programmes inédits. Sont également proposés des centaines d’extraits de films de science-fiction.

Lien

(Photo de présentation : Temps X » , 1979).

Voir sur YouTube : “Culte: Voyage dans le “Temps X” | Archive INA” ; “JA2 20H : EMISSION DU 9 AOUT 1979” par Ina Actu

Rétroactu 1989 – Émission TV : La Séquence du Spectateur (1953-89)

Quelques évènements de l’année 1989 :

1er janvier : Application de l’Accord de libre-échange canado-américain (suppression des droits de douane sur les marchandises provenant des deux pays).
7 janvier : Mort d’Hirohito (empereur du Japon de 1926 à 1989).
20 janvier : Début de la présidence républicaine de George Bush aux États-Unis (fin en 1993).
23 janvier : Mort de Salvador Dali (peintre et graveur espagnol).
3 février : Mort de John Cassavetes (cinéaste et acteur américain).
14 février : Iran : l’Ayatollah Khomeiny lance un appel à l’exécution de l’écrivain britannique Salman Rushdie, pour « blasphème ».
15 février : Retrait définitif de l’armée rouge d’Afghanistan.
27 février : Mort de Konrad Lorenz (biologiste et zoologiste autrichien).
29 mars : Mort de Bernard Blier (acteur français). Inauguration du Grand Louvre. Le lendemain, inauguration de la pyramide du Louvre ouverte au public le 1er avril 1989.
1er avril : Paris, inauguration de la pyramide du Louvre de l’architecte Ieoh Ming Pei.
12 avril : Décision de la construction de la future «grande bibliothèque».
15 avril : Décès de Charles Vanel (acteur français).
17 avril : Début du “Printemps de Pékin” deux jours après la mort de Hu Yaobang.
27 avril : Inauguration du Parc Astérix.
30 avril : Décès de Sergio Leone (cinéaste italien).
31 mai : Démarrage de la SEPT, nouvelle chaîne de télévision diffusée par le satellite TDF1.
3 juin : Mort de l’ayatollah Khomeiny.
4 juin : L’armée chinoise réprime la manifestation démocratique sur la place Tian’anmen à Pékin. Le massacre ruine temporairement le prestige de la Chine, mise au ban de la communauté internationale.
11 juillet : Décès de Laurence Olivier (acteur et cinéaste britannique).
13 juillet : Inauguration de l’opéra Bastille à Paris.
14 juillet-26 août : Énorme succès des manifestations du bicentenaire de la Révolution française (défilé sur les Champs-Élysées de Jean-Paul Goude notamment).
16 juillet : Décès d’Herbert von Karajan (chef d’orchestre autrichien).
25 août : La sonde spatiale Voyager 2 survole Neptune, dernière des huit planètes du système solaire à avoir été visitée au moins une fois par une sonde spatiale.
4 septembre : Mort de Georges Simenon (écrivain belge francophone).
16-17 septembre : L’ouragan Hugo s’abat sur la Guadeloupe.
20 septembre : Inauguration du TGV Atlantique.
6 octobre : Mort de Bette Davis (actrice américaine). Début de l’affaire des «foulards islamiques».
17 octobre : À San-Francisco, aux Etats-Unis, un séisme fait 62 morts.
18 octobre : Gorbatchev refusant le recours aux tanks soviétiques (7 octobre125), Erich Honecker, secrétaire général du parti communiste et chancelier de RDA, quitte le pouvoir.
9 novembre : Chute du mur de Berlin, marquant la fin symbolique de la guerre froide.
2 décembre : Sommet de Malte de deux jours entre Gorbatchev et George H. W. Bush, au cours duquel ce dernier déclare que la guerre froide est terminée.
14 décembre : Mort de Andreï Sakharov (physicien russe).
16-22 décembre : Révolution roumaine.
20 décembre : Invasion du Panama par les États-Unis.
22 décembre : Mort de Samuel Beckett (écrivain irlandais).
24 décembre : Totale liberté de circulation entre l’est et l’ouest de l’Allemagne.
25 décembre : Roumanie : Exécution du dictateur Nicolae Ceaușescu et de son épouse Elena, fusillés à la suite d’un procès expéditif rendu par une cour martiale de complaisance, à Târgovişte.
29 décembre : Václav Havel est élu président de la république en Tchécoslovaquie. Abolition du « rôle dirigeant du Parti communiste » en Pologne.
31 décembre : Abolition de la peine de mort en Roumanie.

La Séquence du Spectateur (1953-89) :

La Séquence du spectateur était une émission de télévision française d’actualité cinématographique créée par Claude Mionnet et diffusée chaque dimanche sur la RTF Télévision, la première chaîne de l’ORTF, puis sur TF1 du 20 octobre 1953 jusqu’au 11 février 1989.

Elle fait partie du record des émissions télévisées ayant la plus grande longévité du PAF, après Le Jour du Seigneur, Des chiffres et des lettres, Automoto, Thalassa, Stade 2, 30 millions d’amis et Téléfoot.

Cette émission proposait des extraits et bandes-annonces de films, présentés en voix-off par Catherine Langeais pendant 35 ans, un record pour une voix off française. Une déclinaison pour les enfants était proposée le jeudi à midi avec La Séquence du jeune spectateur présentée par une marionnette prénommée Claire.

Lien

Voir sur YouTube :  “Générique La sequence du télespectateur” par lerenifleur ; “20h Antenne 2 du 23 janvier 1989 – Salvador Dali est mort | Archive INA” par Ina Actu