Album – U2 – The Joshua Tree (1987)

À l’automne 1976, le batteur Larry Mullen épinglait une annonce sur le panneau d’affichage de la “Mount Temple Comprehensive School” à Dublin, à la recherche de personnes pour former un groupe. Il venait d’acheter son premier kit de batterie et voulait pratiquer dans un groupe. Paul Hewson (Bono), Dave Evans (The Edge), Dik Evans, Ivan McCormick et Adam Clayton répondirent à l’annonce. (“Bono” le diminutif de Paul Hewson est inspiré de “Bonavox”, un magasin qui vendait des appareils auditifs, et “The Edge” fut surnommé ainsi par Bono car il pensait que c’était une description précise de la forme de son menton). Les premières séances d’entraînement du Larry Mullen’s Band ont lieu dans la cuisine de Larry, où il apparait que malgré leur nom, Bono était vraiment le leader du groupe. Le nom Feedback est choisi pour le nouveau groupe, Ivan part pour rejoindre son frère Neil chez The McCormick Brothers, puis Dik part en 1978 pour rejoindre les Virgin Prunes. Dans l’intervalle, leur nom est devenu “The Hype” avant que le groupe ne s’accorde sur U2, choisi parce qu’ils le considérait comme un peu vague et qu’ils aimaient le fait qu’il puisse être interprété de différente manières.

Leur réputation pour leurs performances en live a permis à U2 de se créer rapidement une base de fans dédiée dans toute l’Irlande. Bill Graham, un journaliste du magazine ‘Hot Press’, les présenta à leur futur manager, Paul McGuinness. Plus tard, U2 traitera toujours Paul en tant que 5ème membre du groupe et tous ses contrats divisent leurs revenus en 5 parts égales. Un contrat de trois ans avec CBS Ireland a rapidement suivi, et avec lui la sortie de leur premier disque en septembre 1979 – un EP de trois titres intitulé «U2-3» comprenant «Out of Control», «Boy / Girl» et «Stories for Boys’. Le groupe parcourt le Royaume-Uni mais n’a pas de succès. Ils jouent devant un public de seulement 9 personnes dans le pub Hope and Anchor à Islington, à Londres, en décembre 1979, où ils furent facturés comme The U2s. La nuit suivante, les choses se sont certes améliorées mais le public ne dépassa pas les deux chiffres! Un deuxième single (Another Day) fut ensuite publié en Irlande, avant que le groupe ne signe un contrat mondial avec Island Record.

Après avoir signé ce contrat, le reste de l’année 1980 fut consacré à de nombreuses tournées au Royaume-Uni, en Europe et en Amérique du Nord, souvent comme support pour des groupes déjà célèbres comme J. Geils Band, Echo et The Bunnymen et Altered Images. En dépit de cela, le groupe trouva le temps d’enregistrer son premier LP, Boy, qui reçut de nombreux succès critiques lors de sa sortie en octobre. Un an plus tard, après d’autres dates aux États-Unis, est sorti October un disque beaucoup plus doux et spirituel qui reflétait les croyances chrétiennes de Bono, Edge et Larry. Adam déclarera que c’était un moment stressant pour lui en particulier, car lui et Paul n’étaient pas satisfaits par la nouvelle direction spirituelle prise par le reste du groupe. Bono, Edge et Larry étaient tous des membres de la communauté chrétienne “Shalom” de Dublin à cette époque et craignaient que continuer à être dans U2 compromettrait leur foi. Heureusement, ils ont eu du bon sens.

Après le succès modéré de leurs 2 premiers albums, U2 frappa un grand coup avec le LP War, qui sortit en mars 1983. Fort de la réussite du single “New Year’s Day”, le disque entra dans les charts britanniques à la première place (détrônant “Thriller” de Michael Jackson) et améliora considérablement le statut du groupe. D’autres tournées américaines et européennes suivirent, et les chansons pour le mini Live LP «Under A Blood Red Sky» furent enregistrées dans plusieurs endroits, dont Redrocks, au Colorado. Cette performance particulière fut filmée et diffusée en tant que vidéo de concert. Elle arriva au moment où MTV devenait de plus en plus populaire aux États-Unis ; leur vidéo reçut beaucoup d’audience et le groupe gagna de nombreux nouveaux fans. Ce disque marqua la fin d’une époque, car c’était le dernier disque avant que Brian Eno et Daniel Lanois ne soient engagés pour travailler sur leurs futurs albums.

The Unforgettable Fire (1984) : Après le succès de l’album et de la tournée War, U2 veut se remettre en question et explorer d’autres horizons musicaux. Il cherche alors un nouveau producteur pour remplacer Steve Lillywhite, l’architecte des trois premiers opus du groupe. Après avoir songé à Conny Plank qui a réalisé les disques de Can et de Kraftwerk, U2 veut travailler avec l’Anglais Brian Eno, ancien membre de Roxy Music. Malgré les réticences initiales du producteur, suivies de celle de la maison de disques Island, cette première collaboration entre le duo Eno-Lanois et U2 va s’avérer payante. Le nom de l’album tire son origine d’une exposition de peintures et de dessins au musée pour la paix de Chicago, réalisés par des survivants de la bombe atomique à Hiroshima et Nagasaki. Les deux 45 tours du disque sont Pride (In the Name of Love) et la chanson-titre sortis respectivement le 4 septembre 1984 et le 1er avril 1985.

The Joshua Tree (1987) : est le cinquième album studio du groupe de rock irlandais U2. Il a été produit par Daniel Lanois et Brian Eno, et est sorti le 9 mars 1987 chez Island Records. Contrairement à leur album précédant The Unforgettable Fire, sur The Joshua Tree, le groupe visait un son plus dur dans la limite structurelle de chansons classiques. L’album a des racines musicales américaines et irlandaises, et les paroles sont sociopolitiquement consciencieuses et teintés de spiritualité ; elles jouent aussi sur le contraste entre l’antipathie du groupe pour l’Amérique actuelle et leur fascination pour l’Amérique mythique.

Le titre du disque fait référence à un grand yucca qui pousse dans la Vallée de la Mort en Californie, mais aussi au nom d’un parc national de cette région. L’enregistrement a débuté en janvier 1986 en Irlande et pour favoriser une atmosphère détendue et créative, le groupe a enregistré principalement dans deux studios dublinois ou lieux irlandais entre janvier 1986 et janvier 1987 : aux STS Studios, à Danesmoate House, à Melbeach et aux Windmill Lane Studios. Plusieurs événements lors des sessions ont contribué à façonner le ton de l’album, y compris la participation du groupe aux concerts au bénéfice de “Conspiracy of Hope” pour Amnesty International, la mort du roadie Greg Carroll, qui a perdu la vie lors d’un accident de moto le 3 juillet 1986 et les voyages du chanteur Bono en Amérique centrale. L’enregistrement s’est achevé en novembre 1986 mais le mixage s’est poursuivi jusqu’en janvier 1987. 

Le Joshua Tree fut acclamé par la critique et classé dans les charts de plus de 20 pays ; il devint ainsi l’album le plus vendu de l’histoire britannique. Selon le magazine Rolling Stone, l’album a fait passer le groupe du statut de héros à celui de superstar. Il a produit les trois singles cultes “With or Without You”, “I Still Haven’t Found What I’m Looking For”, et “Where the Streets Have No Name”, qui sont devenus les seuls numéros un du groupe aux Etats-Unis. L’album a remporté deux Grammy Awards, un pour l’album de l’année et l’autre pour le meilleur album d’un groupe de rock en 1988. Le groupe a fait une tournée de soutient, le Joshua Tree Tour en 1987.

Fréquemment présentée sur les listes critiques des plus grands albums, The Joshua Tree est l’un des albums les plus vendus au monde, avec plus de 25 millions d’exemplaires écoulés. En 2014, il a été jugé «culturellement, historiquement ou esthétiquement significatif» par la Bibliothèque du Congrès des États-Unis et sélectionné pour la conservation dans le Registre national d’enregistrement.

All That You Can’t Leave Behind (2000) : La presse parle de ce disque comme d’un retour aux sourcesToute la musique est composée par U2 et les chansons écrites par Bono. L’album est produit principalement par Brian Eno et Daniel Lanois auxquels on peut associer sur deux titres Steve Lillywhite, de retour en studio avec U2 depuis Achtung Baby. Quatre singles à succès ont servi de promotion à ce disque : Beautiful Day (N°1 au Royaume-Uni et N°21 aux USA), Stuck in a Moment You Can’t Get Out Of (N°2 au Royaume-Uni et N°52 aux USA), Elevation (N°3 au Royaume-Uni) et Walk On (N°5 au Royaume-Uni).

Le groupe U2 a été introduit au Rock and Roll Hall of Fame le 14 mars 2005.

U2 est en tourné pour le “Joshua Tree Tour” du 12 mai 2017 au 19 octobre 2017. Il produira deux concerts à Paris, les 25 et 26 juillet, au Stade de France.

Discographie :

1980 : Boy
1981 : October
1983 : War
1984 : The Unforgettable Fire
1987 : The Joshua Tree
1988 : Rattle And Hum
1991 : Achtung Baby
1993 : Zooropa
1997 : Pop
2000 : All That You Can’t Leave Behind
2004 : How To Dismantle An Atomic Bomb
2009 : No Line On The Horizon
2014 : Songs Of Innocence
2017 : Songs Of Experience

Voir sur YouTube : “U2 – I Still Haven’t Found What I’m Looking For” ; “U2 – Where The Streets Have No Name” ; “U2 – Walk On” ; “U2 – Pride (In The Name Of Love)” par U2VEVO et “New Year’s Day – U2” par doesitfeelgoodtoyou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *