Album – The Rubettes – We Can Do It (1975)

Le groupe The Rubettes fut créé en 1973 par deux producteurs anglais, Wayne Bickerton de chez Polydor, et son ami d’enfance, Tony Waddington de chez Decca Records. Ils voulaient combiner le glam rock avec un son rock and roll revival des années 50. Waddington et Bickerton co-écrirent et produisirent l’enregistrement de démonstration, “Sugar Baby Love”, une chanson à l’origine destinée au groupe Showaddywaddy qui la refusa, et finalement qu’ils offrirent à leurs musiciens de cession, pourvu qu’ils deviennent un groupe réel. Les musiciens acceptèrent, et prirent le nom “The Rubettes”. Le groupe original des Rubettes comprenait John Richardson à la batterie, Mick Clarke à la basse, Bill Hurd et Peter Arnesen aux claviers, et Tony Thorpe à la guitare. Le chanteur Paul DaVinci quitta le groupe juste avant “Sugar Baby Love”, et fut remplacé par Alan Williams.

“Sugar Baby Love” devint un immense succès au Royaume-Uni en 1974, restant numéro un pendant cinq semaines, et fut propulsé à la 37ème place aux U.S.A. au mois d’août. Ce sera leur hit le plus connu, les titres ultérieurs remportant certes du succès, mais dans une moindre mesure. Le groupe s’est séparé en 1979 puis s’est brièvement réuni en 1983. Depuis 1999, deux formations « Rubettes » coexistent. À l’issue d’un procès, Alan Williams et Bill Hurd gardent indépendamment les droits d’exploiter le nom « Rubettes » en tournée, sous condition que le nom du leader figure clairement sur les annonces, c’est-à-dire : « The Rubettes featuring Alan Williams », ou bien : « The Rubettes featuring Bill Hurd ».

Wear It’s ‘At (1974) :  est le premier album des Rubettes. Les titres de cet album étaient interprétés dans le style doo-wop. Le titre de l’album était une référence à la tenue vestimentaire que portait le groupe sur scène. À sa sortie, l’album a atteint la 32ème place dans les charts allemands et la 42ème aux Pays-Bas. “Sugar Baby Love”, fut un succès instantané, devenant d’un seul coup numéro un au Royaume-Uni. “Tonight” fut le second tube de l’album et marcha aussi très bien.

We Can do It (1975) : écrit et interprété dans le même style hybridé entre glam rock et doo-wop, l’album remporta moins de succès, mais comprenait quand même deux nouveaux singles qui furent très bien classés dans les Hit parades britanniques et français :  “Jukebox Jive” à la 3ème place et “I Can Do It” à la 7ème place.

Singles classés au Top 40 Anglais :

“Sugar Baby Love” (Janvier 1974) – N°1
“Tonight” (Juillet 1974) – N°2
“Juke Box Jive” (Novembre 1974) – N°3
“I Can Do It” (Mars 1975) – N°7
“Foe-Dee-O-Dee” (Juin 1975) – N°15
“Little Darling” (Octobre 1975) – N°30
“You’re The Reason Why” (Avril 1976) – N°28
“Under One Roof” (Aoüt 1976) – N°40
“Baby I Know” (Janvier 1977) – N°10

Discographie :

1974 : Wear It’s ‘at
1975 : We Can do It
1975 : Rubettes
1976 : Sign of the Times
1977 : Baby I Know
1978 : Sometime in Old Church
1978 : Still Unwinding
1979 : Shangri ‘La (enregistré en 1979 mais sorti en 1992)
1990 : Greatest Hits
1992 : Riding on a Rainbow
1994 : 20th Anniversary
1994 : Smile
1994 : The Very Best of
1995 : Making Love in the Rain

Voir sur YouTube :  “The Rubettes – “Juke Box Jive” par MichelV6 ; “The Rubettes – I Can Do It – 1975 HD” par andre van cleemput ; “Rubettes – Tonight 1974″ par fritz51356 ;Foe Dee O Dee (The Rubettes; Musikladen, 1975).avi” par RubettesTunebox

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *