Album – The Bangles – Different Light (1986)

Au début des années 80, The Bangles était un groupe de pop rock californien exclusivement composé de femmes, qui a réussi, tout comme les Gogo’s, a combiner avec succès riffs de guitare et mélodies pop accrocheuses parfois teintés de Paisley Underground. Le groupe était composé de Susanna Hoffs (guitare, voix), Debbi Peterson (batterie et voix), sa sœur Vicki Peterson (guitare, voix) et Annette Zilinskas, qui a ensuite été remplacée par Michael Steele (basse, voix).

Les débuts du groupe :

Le groupe s’est formée en 1981, lorsque Debbi et Vicki Peterson ont répondu à une annonce que Susanna Hoffs avait placé dans un journal local de Los Angeles, The Recycler. Au départ, le groupe fait partie de la scène Paisley Underground (genre de rock alternatif popularisé dans les années 1980, ayant émergé à Los Angeles. Les groupes de Paisley Underground incorpore psychédélisme, harmonies vocales riches et guitare dans le style folk rock inspiré des Byrds), mais leur son s’oriente ensuite vers le pop rock. Prenant le nom de Bangs, le trio publie un single, “Getting Out of Hand”/”Call on Me”, sur son propre Label, Downkiddie. Mais elles doivent changer leur nom au début de l’année suivante pour “The Bangles”, car il y avait déjà un groupe basé à New York appelé Bangs. Le single attire l’attention de Miles Copeland, le fondateur de I.R.S. Records. Copeland les fait signer avec son label. Annette Zilinskas rejoint le groupe peu après et prend la place de bassiste, tenue jusque là par Vicki Peterson, qui passe à la guitare solo. Les quatre jeunes femmes enregistrent un maxi cinq titres, appelé The Bangles, qui sort en mai 1982. Annette Zilinskas quitte la formation en 1983 pour rejoindre le groupe de cowpunk Blood on the Saddle. Elle est remplacée par Michael Steele, ex-membre du groupe The Runaways. La formation signe ensuite chez Columbia Records et enregistre son premier album.

Les Albums : 

All Over the Place (1984) : contient les singles “Hero Takes a Fall” et “Going Down to Liverpool”, reprise d’un titre du groupe Katrina and the Waves. Ces deux titres deviennent des favoris des radios étudiantes et l’album obtient de bonnes critiques. All Over the Place se classe 80e au Billboard 2004. Le groupe assure la première partie de la tournée américaine de Cyndi Lauper.

Different Light (1986) : Les Bangles ont sorti leur deuxième album, Different Light, au printemps 1986. Il a été précédé par le morceau néo-psychédélique «Manic Monday», écrit par Prince sous le pseudonyme de Christopher. “Manic Monday” est devenu un succès classé numéro deux en Amérique et en Grande-Bretagne. Une reprise de “If She Knew What She Wants ” de Jules Shear fut une déception commerciale relative, décrochant la 29ème place sur les charts américains, mais le troisième single de Different Light, “Walk Like a Egyptian”, fut un autre succès majeur, et passa quatre Semaines numéro un en Amérique. Il a également culminé à la troisième place en Grande-Bretagne. Après que les Bangles eûrent terminé une tournée d’été, Hoffs joua dans le film The Allnighter, dirigé par sa mère, Tamara. Pendant ce temps, “Walking Down Your Street”, le dernier single tiré de Different Light, fut publié au début de 1987 et atteint la 11ème place. L’album Different Light se classe 2e du Billboard 2004 et 3e au Royaume-Uni. Il est désormais triple disque de platine aux États-Unis. Les Bangles feront une tournée américaine où tous leurs concerts se jouent à guichets fermés et remportent le Brit Award du meilleur groupe étranger en 1987.

Everything (1988) : L’album sort à l’automne. “In Your Room”, le single principal de l’album, a atteint la cinquième place, et la ballade “Eternal Flame” est devenue le deuxième numéro un du groupe au début de 1989.

Après une brève tournée d’été, le groupe se dissout et Hoffs commence une carrière solo. Susanna Hoffs a sorti deux albums solo dans les années 90 (un troisième album est resté inédit). Vicki Peterson a rejoint les Continental Drifters. Debbie Peterson a eu une carrière de courte durée avec Siobhan Maher comme Kindred Spirit, alors que Michael Steele vivait en semi-retraite en Californie.

Doll Revolution (2000) : The Bangles s’est reformé en 2000 et a enregistré un album publié en 2003, sur le Label Koch Records intitulé “Doll Revolution”. Il contient 15 chansons, et c’est l’album le plus long du groupe. Toutes les pistes ont été co-écrites par les membres du groupe, à l’exception de “Tear Off Your Own Head” qui a été écrit par Elvis Costello.

Sweetheart of the Sun (2011) : sort le 27 septembre 2011, onze ans après Doll Revolution. L’album a été enregistré dans divers studios personnels – ceux de Vicki Peterson et Susanna Hoffs, ainsi que le studio d’Hollywood Hills Home, du chanteur et compositeur Matthew Sweet, qui a produit le disque.

Discographie : 

1984 : All Over the Place
1986 : Different Light
1988 : Everything
2003 : Doll Revolution
2011 : Sweetheart of the Sun

Voir sur YouTube : “The Bangles – Walk Like an Egyptian” ; “The Bangles – Manic Monday” ; “The Bangles – Going Down to Liverpool” et “The Bangles – Hero Takes A Fall” par TheBanglesVEVO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *