Album – Aerosmith – Toys in The Attic (1975)

Aerosmith fut l’un des groupes de hard rock les plus populaires des années 70, mettant ce style musical sur le devant de la scène pour les deux prochaines décennies. Le groupe basé à Boston avait trouvé la juste mesure entre le rock flamboyant des Rolling Stones et le style transgressif des New York Dolls, développant un son teinté de blues et de boogie soutenu par les riffs de guitare spectaculaires de Joe Perry.

Ils ont aussi composé des ballades inoubliables telles que “Dream On”, une mélodie interprétée au piano et orchestrée sur un fond de guitares distordues. La capacité d’Aerosmith à lier à la fois les ballades et le rock & roll les a rendu extrêmement populaires au milieu des années 70, ce qui leur a permis de recevoir une série de disques trophées certifiés or et platine. Au début des années 80, le public du groupe avait diminué alors que le groupe était victime d’abus de drogue et d’alcool. Cependant, leur carrière était loin d’être terminée – à la fin des années 80, Aerosmith a effectué l’un des retours les plus remarquables de l’histoire du rock, en revenant au sommet des charts avec une série d’albums égalant, sinon surpassant, la popularité de leurs albums sortis dans les années 70.

En 1964, Steven Tyler  forma son propre groupe appelé The Strangeurs – et plus tard Chain Reaction – dans le New Hampshire. Pendant ce temps, Perry et Hamilton formaient le Jam Band (connu sous le nom de “Joe Perry’s Jam Band”). Hamilton et Perry déménagèrent à Boston, Massachusetts en septembre 1969. Là, ils rencontrèrent Joey Kramer, un batteur de Yonkers, à New York. Kramer connaissait Tyler et avait toujours espéré jouer dans un groupe avec lui.  Kramer, qui étudiait au Berklee College of Music, décida de quitter l’école pour rejoindre le Jam Band.

En 1970, Chain Reaction et Jam Band jouèrent dans le même concert. Tyler aima immédiatement le son du Jam Band et proposa de combiner les deux groupes. En octobre 1970, les deux groupes se retrouvèrent pour examiner la proposition. Tyler, qui avait été second batteur et chanteur dans Chain Reaction, refusait catégoriquement de jouer de la batterie dans ce nouveau groupe, insistant sur le fait qu’il voulait diriger le groupe et être chanteur principal. Les autres acceptèrent ;  un nouveau groupe était né. Le groupe déménagea dans une maison sur la Common wealth Avenue à Boston, où ils écrivaient et répétaient ensemble et se détendaient entre les spectacles.

Pour le nom, Kramer déclara que lorsqu’il était à l’école, il écrivait le mot Aerosmith sur ses cahiers. Le nom lui avait frappé l’esprit après avoir écouté l’album Aeral Ballet d’Harry Nilsson, sur lequel figurait un artiste de cirque qui sautait d’un biplan. Au début, les camarades de bande de Kramer n’étaient pas impressionnés ; Ils pensaient tous qu’il se référait au roman de Sinclair Lewis qu’ils devaient lire dans la classe d’anglais du secondaire. “Non, pas Arrowsmith”, a expliqué Kramer. “A-E-R-O … Aerosmith.” Le groupe adopta finalement ce nom.

Après avoir finalisé la composition du groupe en 1971, Aerosmith commença à rassembler un succès local en faisant des spectacles en live. Le groupe signa un accord de promotion avec Frank Connelly et obtint finalement  un contrat de gestion avec David Krebs et Steve Leber en 1972. Clive Davis invita le président de Columbia Records a une des représentations du groupe dans un club de New York. Aerosmith signa un contrat de 125.000 $ chez Columbia à la mi-1972, et publia son premier album, Aerosmith.

Cinq albums remarquables : 

Aerosmith (1973) : Contient la chanson “Walkin ‘the Dog” qui est la reprise d’une chanson interprétée à l’origine par Rufus Thomas. Le single “Dream On” est devenu l’un des plus grand succès du groupe. “Dream On” est sorti pour la première fois en 1973. L’album culmina à la 21ème place sur le Billboard 200 en 1976.

Toys in the Attic (1975) : Toys in the Attic est le troisième album d’Aerosmith. Le premier single, “Sweet Emotion”, est sorti un mois plus tard le 19 mai et “Walk This Way” a été publié le 28 août la même année. Steven Tyler a déclaré que son idée originale pour la couverture de l’album était un ours en peluche assis dans le grenier ayant le bras coupé et son rembourrage répandu sur le sol. Mais le groupe a finalement décidé d’y ajouter toute une quantité de jouets et d’animaux en peluche. Le troisième album d’Aerosmith comprend quelques-unes de leurs chansons les plus connues, notamment “Walk This Way” et “Sweet Emotion”, ainsi que la piste titre. En 2003 l’album était classé 228 sur la liste des 500 plus grands albums de tous les temps proposé par le magazine Rolling Stone. L’album a obtenu la 11e place du Billboard et a été huit fois disque de platine.

“Walk This Way” commence avec une introduction à deux battements de tambour interprétée par Joey Kramer, suivie par le célèbre riff de guitare de Joe Perry. La chanson continue avec des paroles rapide de Steven Tyler. Ce titre est née en décembre 1974 lors d’un test sonore alors qu’Aerosmith préparait son “Guess Who in Honolulu”. Au cours de la vérification du son, Perry imitait The Meters, un groupe de Funk basé en Louisine, quand un guitariste du groupe Jeff Beck demanda au batteur de faire un beat adapté au rythme. Le riff de la guitare de ce qui deviendrait “Walk This Way” “est sorti de ses mains”. Plus tard, le morceau a été retravaillé, et des paroles ont été écrites, le titre s’inspirant du film “Young Frankeinstein” que le groupe venait de voir dans un cinéma de Timesquare.

“Sweet Emotion” : Une nuit à l’Hôtel, Tyler a écrit les paroles pour cette chanson, mais il les a oublié dans le taxi en route vers le studio le lendemain matin. Il a dit : «J’étais complètement stone”. Mais il est devenu rouge de honte et personne ne l’a cru. Les autres ont pensé qu’il n’avait jamais réussi à les écrire. En détresse, il a pris une cassette avec la piste instrumentale que nous avions enregistrée et un lecteur de cassettes portatif avec un casque et a disparu dans la cage d’escalier. Il a saisi quelques crayons mais oublié de prendre du papier. Il a écrit les paroles sur le mur au dernier étage du studio. Après «deux ou trois heures», il «est accouru en bas pour prendre un bloc-notes, a réussi à les copier». Les paroles, qui racontent l’histoire d’un garçon qui vient de perdre sa virginité, sont chantées assez rapidement par Tyler, avec une forte accentuation sur les paroles de rime. C’est le bassiste Tom Hamilton qui a trouvé la ligne principale sur “Sweet Emotion”. En 1997, lors d’une interview du groupe avec Alan Di Perna de Guitar World, les membres ont discuté du fait que la chanson doit beaucoup à la composition de Jeff Beck «Rice Pudding».

Permanent Vacation (1987) : obtient beaucoup de succès, se vendant à 5 millions d’exemplaires aux États-Unis, grâce aux hits “Dude (Looks Like a Lady)”, “Angel” et “Rag Doll”. Le groupe entame ensuite un tournée aux États-Unis puis au Japon, qui se poursuit jusqu’en 1988.

Pump (1989) : battant les ventes de Permanent Vacation, avec 3 singles dans le Top 10 : “Janie’s Got a Gun”, “Love in an Elevator” et la ballade “What it Takes”. Cette réussite rétablit définitivement Aerosmith comme un des plus grands groupes de rock ‘n’ roll. Pour promouvoir l’album, le groupe reprend la route pour le Pump tour qui dure 12 mois et est marqué par son retour dans les salles européennes, pour la première fois depuis 1977, ainsi que l’unique passage du groupe en Australie.

Get a Grip (1993) :  devient le plus grand succès du groupe en se vendant à 20 millions d’exemplaires dans le monde ; il contient de nombreux hits, comme “Eat the Rich”, “Livin on the Edge” ainsi que les trois célèbres ballades “Cryin'”, “Crazy” et “Amazing”. La présence de ces chansons plus « douces », qui connaissent un grand succès à la radio et sur MTV, fait dire aux fans de la première heure que le groupe a changé. La tournée de promotion de l’album dure 18 mois, pour 240 concerts, partout dans le monde (ce qui reste encore aujourd’hui leur plus grand nombre de concerts donnés en une seule et même tournée).

Un palmarès impressionnant :

Aerosmith a remporté 25 certifications d’or, 18 de platine et 12 certifications d’album multi-platine, en plus d’un album de diamants, de quatre singles d’or et d’un single numérique de platine. Les médias se réfèrent souvent à Aerosmith, qui a vendu plus de 150 millions d’albums dans le monde entier et 70,2 millions aux États-Unis, comme étant le groupe de rock américain le plus vendu.

Malgré la popularité et le succès d’Aerosmith dans les années 1970, ce n’est qu’à leur come back à la fin des années 1980 et 1990, qu’ils ont commencé à gagner des prix et une reconnaissance majeure. En 1987, Aerosmith a remporté le Soul Train Music Award pour le meilleur Rap en Single pour la reprise de “Walk This Way” par Run-DMC. En 1990, Aerosmith a remporté son premier Grammy Award, pour la meilleure performance vocale pour un duo ou un groupe de rock, et a remporté quatre récompenses de ce genre (toutes dans les années 1990) pour “Janie’s Got a Gun”, “Livin ‘on the Edge”, “Crazy” et “Pink”. Aerosmith est le deuxième groupe derrière U2 dans cette catégorie.

Aerosmith est le neuvième meilleur artiste (et le troisième meilleur groupe) de tous les temps aux MTV Video Music Awards (VMA), avec dix récompenses à ce jour. Aerosmith est également le chef de file dans les catégories “Meilleures Video de Rock” (avec quatre prix) et “Choix des téléspectateurs” (avec trois de ces récompenses). Aerosmith a également remporté une victoire dans chacune de ces catégories : vidéo de l’année, meilleure vidéo en groupe et meilleure vidéo d’un film. Les vidéos pour lesquelles Aerosmith a remporté les VMA sont “Janie’s Got a Gun” (2 récompenses), “The Other Side”, “Livin ‘on the Edge”, “Cryin'” (3 récompenses), “Falling in Love (Is Hard on the Knees)”,” Pink “, et “I Don’t Want to Miss a Thing”. Au cours de leur carrière (principalement 1990 et après), Aerosmith a également remporté six prix de musique américains, quatre prix Billboard Music Awards, deux People’s Choice Awards, seize Boston Music Awards et de nombreux autres prix et distinctions. Aerosmith a été introduit au Hollywood’s Rock Walk en 1990, et au Rock and Roll Hall of Fame en 2001.

Discographie : 

Aerosmith (1973)
Get Your Wings (1974)
Toys in the Attic (1975)
Rocks (1976)
Draw the Line (1977)
Night in the Ruts (1979)
Rock in a Hard Place (1982)
Done with Mirrors (1985)
Permanent Vacation (1987)
Pump (1989)
Get a Grip (1993)
Nine Lives (1997)
Just Push Play (2001)
Honkin’ on Bobo (2004)
Music from Another Dimension! (2012)

Voir sur YouTube : “Aerosmith – Sweet Emotion” ; “Aerosmith – Walk This Way (from You Gotta Move)” ; “Aerosmith – Livin’ On The Edge” ; “Aerosmith – Pink” ; “Aerosmith – Jaded” ; “Aerosmith – Dude (Looks Like A Lady)” par AerosmithVEVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *